FANDOM


Solaris est la gigantesque nef solaire légendaire de l'Empire de Mu. Il est facilement reconnaissable par sa taille exceptionnellement grande, par le visage humain sur sa proue, par sa cabine de pilotage en forme de temple, par sa voile solaire lorsqu'elle est sortie et par sa coque d'un alliage solide et inconnu.

Pendant près de 20 000 ans, Solaris est resté dans la montagne dormir en tant qu'héritage transmis à la famille de Tao. Il ne sera découvert qu'avec l'arrivée de Mendoza qui, tirant sur un iguane, fait retentir le tonnerre sous la terre. Le cap se brise et Solaris renait dans la mer.

C'est un navire très mystérieux. L'architecture de Solaris fascine les héros, notamment Sancho et Mendoza qui visitent l'intérieur. Si Pedro et Sancho sont émerveillés par la mécanique du majestueux navire, son fonctionnement s'avère en réalité très difficile à étudier pour cause de grande complexité et Tao n'arrive pas à comprendre les instructions de son encyclopédie qui contient les explications de toutes les commandes de Solaris. En apparence, Solaris est avant tout un fabuleux et légendaire vaisseau de luxe, un modèle de beauté et un habitat prestigieux et confortable. Il ne semble en revanche pas adapté pour le combat. Sa petite voile s'avérant insuffisante pour son tonnage, Solaris est trop lent et est tout de suite rattrapé en attaque.

Mais là se trouve le génie du peuple de Mu car Solaris est un vaisseau incroyablement multifonction, pouvant aussi s'adapter au combat. Un seul levier range la voile pour sortir une énorme voile solaire, activant toute la puissance solaire de la nef. Des rames automatisées sortent et la vitesse du navire augmente considérablement, lui permettant d'échapper aux bateaux ennemis. Les secrets de Solaris ne s'arrêtent pas là. Derrière la voile solaire se trouvent des plaques réfléchissantes commandées par un levier qui en s'orientant concentrent la force du Soleil pour l'envoyer automatiquement sur un adversaire ce qui est une arme encore plus puissante que les canons.

C'est d'ailleurs avec ces plaques que le peuple de Mu met en place un système d'autodestruction du vaisseau solaire. Un levier permet en effet de disperser toute la chaleur accumulée dans les plaques créant une explosion fatale, le processus étant toutefois adapté pour que les propriétaires de Solaris puissent se sortir sains et saufs.

Tao est très attaché à son navire et refuse plusieurs fois de le quitter. Acharné, il ne dort pas pendant trois jours pour comprendre son fonctionnement, refuse de le quitter malgré la menace du gouverneur Pizarro, et cherche par tous les moyens à s'y introduire malgré sa prise de contrôle par le commandant Gomez.

Tous les mystères ne seront jamais découverts, mais Solaris est un réel témoignage du talent extraordinaire de l'Empire de Mu.